Actualités

,

L’énergie solaire, ça se partage !

Sunchain, startup lauréate de l’initiative GreenTech Verte du Ministère de la transition écologique et solidaire, a impliqué quatre étudiants de l’IMERIR ( ‎Institut Méditerranéen d’Etude et de Recherche en Informatique et Robotique ) dans le projet d’industrialisation d’un boitier qui est au cœur de son projet de partage de l’énergie solaire produite par des groupes de citoyens. Une immersion passionnante dans le monde de la blockchain pour ces futurs ingénieurs !

Dans le cadre du développement de l’autoconsommation solaire collective, la start-up Sunchain, spin-off du bureau d’étude Tecsol installé à Perpignan, élabore des réseaux virtuels entre producteurs d’énergie solaire et consommateurs en utilisant les données des compteurs électriques. La production des installations solaires et les consommations électriques des participants sont cryptées, signées, et enregistrées dans une blockchain. La répartition de l’électricité entre les participants est exécutée de façon automatique et certifiée, selon les conditions infalsifiables programmées dans la blockchain. « Les boitiers récupèrent les données des compteurs de l’organisation (producteurs et consommateurs), les sécurisent et les inscrivent dans la blockchain pour calculer les répartitions d’énergie en vue de leur prise en compte par Enedis » précise Caroline Plaza, responsable projet chez Sunchain. Un prototype de ce boitier a été mis au point. Il fonctionne d’ores et déjà et permet à deux producteurs d’électricité solaire et trois consommateurs de partager l’électricité en utilisant le réseau public de distribution. « Pour passer à la phase industrielle, Sunchain a fait appel à l’IMERIR. Un groupe de quatre étudiants de notre école ont eu la chance de travailler sur l’industrialisation de ce boîtier, c’est-à-dire son passage du statut de prototype à celui de présérie » indique Jean-Michel FERRIER, Président de l’IMERIR.

Les élèves ingénieurs sont notamment intervenus sur le design du boitier, les composants qui le constituent ainsi que les logiciels pour le rendre plus robuste, sécurisé et adapté aux matériels. Les moules vont pouvoir être fabriqués dans les prochaines semaines. Une présérie sera lancée avant la fin de l’été 2018. Ce projet a été réalisé par les élèves IMERIR en tant que projet industriel dans le cadre de leur formation Bac+5 Manager de système informatique et robotique

 

A propos de l’IMERIR
Créée en 1981 à Perpignan sur le campus Sud Formation de la CCI Pyrénées-Orientales, l’Institut Méditerranéen d’Étude et Recherche en Informatique et Robotique (IMERIR) est une école qui propose des formations en alternance Bac+3 et Bac+5 dans les domaines de la Robotique industrielle (robots industriels, robots collaboratifs, usine du futur, industrie 4.0, fabrication additive), Robotique de service (robots assistants, robots compagnons, exosquelettes, drones, robots de manipulation et de surveillance) et Numérique (informatique embarquée, applications mobiles, systèmes et réseaux, cybersécurité, intelligence artificielle, internet des objets)
www.imerir.comimerir@imerir.com – 04 68 56 80 18

A propos de Sunchain
La blockchain : une approche disruptive au service de ces nouveaux usages. La société Sunchain, spécialisée dans l’énergie solaire et les technologies numériques, a intégré l’incubateur de la GreenTech Verte au sein de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées en septembre 2016. « La rencontre des deux révolutions pacifiques majeures que sont la révolution numérique et la révolution de la transition écologique, est un formidable potentiel pour nos économies et nos sociétés. » Greentech Verte
www.sunchain.frinfo@sunchain.fr – 04 68 68 16 58

 

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.